Categories
compatible partners avis

P our des raisons liees a ma reputation et aux deja – trop – grand nombre de les articles portant sur votre marronnier qu’est le sexe, j’ecrirai sous mon nom officiel de rappeuse.

P our des raisons liees a ma reputation et aux deja – trop – grand nombre de les articles portant sur votre marronnier qu’est le sexe, j’ecrirai sous mon nom officiel de rappeuse.

Correctement plus que mon identite, mon propos sera transparent et direct : notre societe nous survend le sexe.

Nous sommes aujourd’hui victimes d’une pression sociale qui nous pousse publiquement a convaincre notre auditoire, ainsi, souvent nous-meme, que l’acte sexuel est toujours pour nous une chose extraordinaire. Liberons-nous de ce mensonge collectif, de ce diktat en baise, ainsi, avouons-nous, faire mes s?urs et mes freres, que le sexe va etre sympathique, quelquefois phenomenal mais, ma foi, aussi fatiguant et souvent decevant.

Les vierges trompees

Cher lecteur, Afin de mieux defendre mon argument, je suivrai les conseils des plus grands princes en rhetoriques (Castiglione si tu m’entends, c?ur sur toi) et je l’illustrerai avec un conte personnel : Il existe deux printemps, lors d’un apres-midi de procrastination intense, dans un quartier « qui monte » d’Amsterdam, je m’attelais a repondre a des dizaines de tests Buzzfeed, car quelqu’un m’avait devoile « connais-toi toi-meme ». L’un de ces tests proposait de deviner l’age ma « perte de virginite » a partir de mes gouts musicaux. Ambitieux si on connait notre amour pour Britney.